Questions fréquentes

Pourquoi manvert K-fruit ou manvert potassium sont-ils meilleurs que d’autres produits à la concentration similaire ou supérieure ?

La plupart des solutions liquides à haute teneur en potassium, supérieure à 20 % en K2O, contiennent dans leur formule de l’hydroxyde ou du carbonate de potassium, ce qui provoque une augmentation du pH de l’eau jusqu’à des valeurs très élevées (pH supérieur à 12).

L’application de ces produits au pH élevé sur les plantes entraîne un risque de phytotoxicité au niveau des feuilles, étant donné que le pH du bouillon de pulvérisation est supérieur de 10 aux doses d’utilisation recommandées.

Pour éviter ce risque, manvert K-fruit et manvert potassium contiennent dans leur formule des ingrédients qui, dissous dans l’eau, réduisent le pH de la solution, créant ainsi un effet tampon, qui permet l’application foliaire du produit avec un pH de bouillon de pulvérisation compris entre 6 et 7, ce qui garantit une compatibilité optimale des divers produits appliqués simultanément.

Quelle différence y a-t-il entre complexer un produit avec des acides aminés et avec de l’acide lignosulfonique ?

Aussi bien les acides aminés que l’acide lignosulfonique sont considérés comme des agents complexants. Les différences que nous pouvons trouver entre eux sont :

  • Les acides aminés peuvent complexer une concentration moindre de métal par rapport à l’acide lignosulfonique.
  • Les mécanismes pour complexer diffèrent selon s’il s’agit d’un acide aminé ou d’un acide lignosulfonique : si le produit est formulé avec de l’acide lignosulfonique, celui-ci apporte par la suite une force structurelle à la feuille que les acides aminés n’apportent pas.

Par conséquent, les deux options sont valables, mais en général, du fait de leur concentration, on préfère les produits complexés avec de l’acide lignosulfonique.

Du point de vue de la stabilité, les produits formulés à base d’acide lignosulfonique sont plus stables que les acides aminés car ils contiennent d’autres groupes fonctionnels qui interagissent en solution tandis que les acides aminés n’ont pas cette capacité.

Pourquoi y a-t-il des agents complexants et des agents chélatants ?

La différence entre un agent chélatant et un agent complexant provient de leur origine. Un agent chélatant existe uniquement et exclusivement après un processus chimique de synthèse, tandis qu’un agent complexant peut être modifié chimiquement mais il existe déjà de façon originale dans la nature.

Dans de nombreux cas, l’agent chélatant est spécifique pour un métal, par exemple EDDHA pour le fer (Fe), tandis que les complexants sont plus généraux.

Qu’est-ce qui différencie notre calcium-bore ?

Les produits qui contiennent du calcium-bore sous forme liquide présentent divers problèmes : la faible solubilité du bore dans l’eau et l’instabilité dans les milieux acides. C’est pour cette raison que notre produit contient des éthanolamines qui complexent le bore et le rendent plus soluble. Nous devons tenir compte du fait qu’en milieu acide le complexe se décompose, par conséquent avec des pH élevés il y a apparition de précipités de calcium.

C’est pour cela que beaucoup des produits qui se trouvent sur le marché présentent des sédiments de bore au fond du contenant.

C’est pourquoi l’on doit considérer la possibilité d’appliquer le bore sous forme soluble, et donc de le complexer, mais en tenant compte du fait que le milieu ne doit pas être trop alcalin. Le pH optimal du produit sera inférieur à 9.

Pour obtenir un produit avec une concentration élevée en calcium et en bore, avec un pH optimal et sans précipités, Biovert, SL a développé manvert CaB-Tracker. Ce produit est formulé à partir d’une molécule organique qui réagit avec un sel de calcium et un sel de bore pour former un complexe organique naturel qui contient les deux éléments dans sa structure chimique. Ce composé est hautement soluble dans l’eau et son pH permet d’ajuster le pH des eaux de pulvérisation de façon optimale pour une parfaite assimilation de la part de la plante.

La structure même du produit favorise l’assimilation et le transport du calcium et du bore dans la plante. D’autre part, cette molécule organique (base de la formule) passe le cycle de Krebs et améliore la respiration et la photosynthèse de la plante.

Différence entre manvert liberoxi et le nitrate de potassium utilisé en fertirrigation

Pour comparer ces produits, divers aspects sont à analyser :

Capacité de libérer de l’oxygène
Dans des conditions opérationnelles « normales », le nitrate de potassium n’a pas la capacité de libérer de l’oxygène ; notre produit a quant à lui cette capacité car il est formulé avec des ingrédients différents du nitrate de potassium.

Processus de génération d’oxygène
C’est un processus de décomposition des ingrédients, qui a pour résultat la formation d’oxygène atomique (O), lequel se transforme rapidement en O2 car c’est sa forme stable naturelle.

Le processus de génération d’oxygène n’a rien à voir avec celui de dénitrification, car celui-ci générerait probablement de l’ammonium mais pas de l’oxygène libre. De plus, la dénitrification dans un milieu réducteur pourrait faire disparaître la plante par asphyxie et entraînerait l’impossibilité d’assimiler d’autres nutriments.

Quantité d’oxygène qui se forme par kg de liberoxi
Formation de 50 ± 5 % g de O2 / Kg de manvert liberoxi.

Mesure de l’oxygène libéré
Il ne peut pas être mesuré directement sur le produit formulé ; il se mesure sur l’ingrédient actif conformément aux spécifications.